micro-caps.be

l’information sur les petites capitalisations de la cote bruxelloise

CHANGEMENT D’ADRESSE ! (ET DE NOM…)

Publié par La rédaction le 3 mars 2008

Micro-caps.be, c’est fini. Mais ça recommence ailleurs, en mieux, sous un autre nom:

COIN DE L’ACTIONNAIRE

C’est toujours un blog, c’est toujours destiné à l’actionnaire individuel, avec un intérêt marqué pour les petites capitalisations, mais c’est différent!

Les raisons de cette mutation, vous les lirez dans le premier billet du nouveau blog, entièrement conçu pour mieux répondre à vos attentes.

Micro-caps.be vous reste bien entendu accessible en lecture, mais les commentaires sont fermés et il ne sera plus mis à jour.

Publié dans Non classé | 0 commentaire »

NewTree annonce un chiffre d’affaires en hausse de 23%

Publié par La rédaction le 1 février 2008

Dans un communiqué publié vendredi, avant l’ouverture de la Bourse, NewTree (ML - NEWT) annonce un chiffre d’affaires consolidé 2007 de 4,3 millions, en progression donc de 23% par rapport à 2006. Notons toutefois que le chocolatier bruxellois reste ainsi légèrement en-deçà (- 10%) des prévisions de son plan d’affaires, exposées dans le prospectus établi en juin de l’année dernière, à l’occasion de son augmentation de capital.

L’importance de celle-ci amène forcément une dilution du chiffre d’affaires par action: € 3,96 selon nos calculs, avec quand même une légère progression d’une année à l’autre (+ 0,8%). Notons aussi que les comparaisons de résultats, début avril, devront se faire en tenant compte du passage à des comptes consolidés, lesquels devraient conduire à une perte nette autour de 150 k€ (selon les estimations du prospectus du 19 juin 2007). Ce même prospectus annonçait un retour à une situation bénéficiaire dès l’exercice 2008.

En vue de réaliser la topline nécessaire à cet objectif, NewTree mise notamment sur “une nouvelle gamme de produits offrant une innovation majeure” qui devrait être lancée dans les prochaines semaines.

Publié dans Résultats 2007 | 2 commentaires »

Dividende en hausse de 44% pour Paradisio

Publié par La rédaction le 31 janvier 2008

Les résultats 2007 paraissent plus que satisfaisants pour Parc Paradisio (Comp. C - PARD) qui annonce un chiffre d’affaires en hausse de 24%, un résultat net en progression de 38% et un retour sur fonds propres de presque 13%. Le nombre des visiteurs a fortement progressé l’an dernier, ce qui mérite d’autant plus d’être relevé qu’il semblait plafonner depuis 2002-2003. La société attribue ce retour offensif à son nouveau jardin chinois, et mise sur le jardin indonésien pour poursuivre la progression en 2008.

Ce bon bulletin permettra aux actionnaires de percevoir un dividende plus substantiel de € 0,65 brut (+44%), ce qui porte la progression annualisée des distributions à 21,3%. Les dividendes sont en hausse régulière depuis l’exercice 2003. Au cours actuel , le rendement dividendaire brut se situe aux alentours de 4,1%.

Publié dans Résultats 2007 | 0 commentaire »

Oncomethylome: une étude clinique et un accord

Publié par La rédaction le 30 janvier 2008

Oncomethylome Sciences, qui est cotée à Amsterdam et à Bruxelles (ML - ONCOB), annonce aujourd’hui le lancement d’une étude internationale sur le cancer colo-rectal, un serial killer bien connu des services d’oncologie: chez les hommes, il est un des plus répandus après celui du poumon et de la prostate, chez les femmes après celui du sein. Le problème avec lui, c’est qu’il se développe de manière lente et discrète et que, lorsqu’il est diagnostiqué avec les moyens actuels, il peut être trop tard.

Oncomethylome - qui compte sur une dizaine de produits en développement - entre ici en scène avec ses tests de détection précoce, fondés sur l’étude de la méthylation de l’ADN. Pour le volet allemand de son étude, la société basée à Liège s’est assuré le concours de Signature Diagnostics, basée à Potsdam, qui lui a également concédé un droit de premier refus sur un de ses tests en développement. Selon l’accord intervenu, Oncomethylome devrait prendre une participation minoritaire dans Signature Diagnostics.

Publié dans Actualités | 0 commentaire »

Communiqués 29/01/2008

Publié par La rédaction le 29 janvier 2008

Publié dans Actualités | 0 commentaire »

Newton 21 augmente une nouvelle fois son capital

Publié par La rédaction le 28 janvier 2008

Dans un communiqué publié lundi en début d’après-midi, Newton 21 (ML - NTON) annonce qu’elle vient de réaliser une nouvelle augmentation de capital, en cash cette fois. En voici le texte:

Newton 21 Europe a procédé ce jour à une augmentation de capital de 5.000.000 euros pour appel au capital autorisé au cours de 7,05 euros par action. Ceci fera passer le capital du groupe à 13.917.982,6 euros.

Cette augmentation de capital en cash donne les moyens à Newton 21 Europe d’acquérir le contrôle de groupe Vivactis en France, de SPIN Healthcare en Belgique et de financer sa politique de croissance en communication santé en Europe.

Plus d’informations seront communiquées sur les acquisitions via dossier de presse dans les trois semaines.

L’action n’a pas été traitée, lundi en bourse de Bruxelles. Son denier cours a été fixé le 23 janvier à € 5 (1.000 titres échangés).

Publié dans Actualités | 0 commentaire »

Failles dans la communication

Publié par La rédaction le 26 janvier 2008

Quelle semaine! Vous avez sûrement suivi ça dans les journaux ou sur la Toile. N’insistons donc pas. Restons fidèles à notre programme et à notre ligne éditoriale et voyons ce qu’il en est du côté des plus petites capitalisations… fort avares ces derniers jours en nouvelles communications, ce que vous aurez sans doute noté si vous suivez micro-caps.be, peu bavard cette semaine.

Elles ont bien sûr souffert, comme tout le monde. Sur le Marché Libre, cinq d’entre elles - sur 23, depuis les entrées très discrètes de RV Assurances (RVA) et Fixinox (FIX) - ont établi un nouveau plus bas sur 52 semaines: Arpadis Group (ARPA), MCLS, Oxbridge (OXB), Pharco (PHAR) et Sodiplan (SODI).

Cette dernière émettait mercredi, dans le seul journal L’Echo, une sorte de profit warning en levant un tout petit coin de voile sur ses médiocres résultats 2007. A l’heure où ces lignes sont écrites, aucun communiqué émanant de la société ne vient toutefois confirmer ou préciser, sur son site ou sur celui d’Euronext, les propos un peu sybillins de son CEO.

Le marché n’en a retenu que ce qui était limpide: un chiffre d’affaires manquant sa cible de 40% (2,45 mos au lieu de 4,1 prévus) et une perte nette de 100 à 120 k€ au lieu d’un bénéfice espéré de 300 k€.

Dans le contexte, cela seul suffisait peut-être, la mauvaise surprise aidant, à expliquer la perte, pour l’action, d’un quart de sa valeur sur la séance de vendredi (€ 2,92). Mais s’ils disposaient d’un minimum de culture financière, les investisseurs ont aussi pu s’étonner d’apprendre, par L’Echo, que la perte s’explique notamment, aux yeux du CEO, par les investissements (1,2 mo) réalisés l’année passée. Des dépenses d’investissement passées en résultats? Bizarre, ou alors très innovant… A moins bien sûr qu’il ne s’agissait que d’une maladroite façon de parler de l’importante augmentation intervenue dans les effectifs de la société, et par voie de conséquence dans sers coûts salariaux.

Mais là, une question vient immédiatement à l’esprit: fin 2006, Sodiplan affirmait avoir déjà engrangé pour 2,5 mos de commandes; et fait maintenant état, pour tout 2007, d’un chiffre d’affaires d’un même montant. Les commerciaux de la firme auraient-ils dormi sur leurs lauriers, l’année passée? Non. Le carnet de commandes est bien fourni paraît-il. Mais à quelle hauteur, on ne le dit pas. Comme on ne nous rassure pas, non plus, sur la structure du bilan à fin 2007. Parce que, quand même, des investissements importants, ça ne passe pas en résultats mais ça doit se financer. Par l’emprunt sans doute. Mais avec quelles conséquences sur le ratio d’endettement?

Et qu’en est-il aujourd’hui de la trésorerie dans cette activité gourmande en fonds de roulement en raison de la sage lenteur avec laquelle les pouvoirs publics, les principaux clients, honorent leurs factures?

Voilà, nous ne voulons pas charger la barque et jeter l’ombre d’une suspicion sur la santé d’une société parfaitement respectable. Mais simplement attirer une fois de plus l’attention sur les dangers d’une information obscure, lacunaire et limitée à quelques confidences échangées avec des journalistes.

Dans un autre registre et à un autre niveau, nous avions déjà regretté, la semaine dernière, la discrétion de Proximedia (PROX) sur les conditions dans lesquelles a été réalisée l’acquisition de Globule Bleu. Le titre est brutalement retombé, jeudi, à 10.30 (-15,9%), niveau où il y a encore, à cette heure, un ordre d’achat pour 2.490 titres, la meilleure limite à la vente étant, pour le moment à 12.

Publié dans Marchés | 1 commentaire »

Nouveau CEO chez De Rouck

Publié par La rédaction le 22 janvier 2008

Un nouveau CEO monte au front chez De Rouck Geomatics (Alternext - ALROU), annonce un communiqué de la société. Le titre n’a plus été coté depuis le 11 janvier (€2).

Publié dans Gouvernance | 0 commentaire »

Option Trading dévisse, Proximedia grandit

Publié par La rédaction le 18 janvier 2008

Les petites capitalisations de la cote bruxelloise ont évidemment souffert une fois encore de l’humeur très sombre des “grands” marchés, rudement secoués par les derniers développements de la crise du crédit immobilier aux Etats-Unis. L’indice Bel Small a ainsi perdu 5,24% sur la semaine à 6.727,86 points, limitant toutefois les dégâts si on compare son repli à celui du Bel 20 (-8,15%).

La formation technique négative en “tête - épaules” que nous évoquions la semaine dernière se confirme toutefois ainsi. Sans doute la brutalité de la chute, depuis le début du mois (près de 10%) laisse-t-elle augurer d’une probable pause ou d’une réaction mais la question est bel et bien de savoir si le marché n’est pas entré dans un cycle baissier (bear market).

Les inquiétudes des investisseurs pour la météorologie économique et financière la plus générale n’étaient pas faites pour adoucir le choc très particulier provoqué, chez Option Trading Cy (ML - OTCB) par la démission subite de… deux membres de son équipe de trading. La star incontestable de ces derniers mois, sur le Marché Libre, tant en volume de transactions que de progression du cours, en a perdu près du tiers de sa capitalisation au fixing de vendredi, après avoir dû être réservée à la baisse.

Dès que cela fut connu, après l’attribution des bonus 2007 aux traders, le CEO a tenté d’adoucir la pilule en anticipant la divulgation de résultats provisoires excellents pour l’exercice écoulé, mais cela n’a manifestement pas suffi pour  enrayer la chute. Il faut savoir en effet que dans cette entité très particulière, les résultats sont directement fonction du nombre de transactions  réalisées, celles-ci dépendant elles-mêmes tout aussi directement de l’effectif de l’équipe de trading.

En attendant qu’OTCB puisse reconstituer une dream team complète (son site internet annonce que la société recrute…), cet incident réduit significativement la visibilité sur les résultats 2008… et peut-être sur le dividende final qui sera annoncé le 3 avril (un dividende intérimaire net de € 0,51 a déjà été payé le 6 décembre).

Au-delà du cas d’espèce, l’affaire illustre évidemment certains risques inhérents aux marchés non réglementés. Cela ne les disqualifie nullement, bien sûr, mais rappelle utilement qu’ils sont structurellement bien plus volatils que les marchés de blue chips et que les sociétés qui y sont cotées présentent des risques spécifiques qu’il convient de prendre en compte avant d’y engager une partie (limitée) de ses avoirs. Le Marché Libre, comme Alternext, est assurément un très bel outil de “diversification de proximité” pour un investisseur, mais il faut alors accepter d’en assumer le risque spécifique, même avec des sociétés qui, comme OTCB, ont à coeur d’informer correctement leurs actionnaires de l’évolution de leurs affaires.

S’il n’y avait eu ce rebondissement spectaculaire, la nouvelle de l’acquisition par Proximedia (ML - PROX) de Globule bleu, l’agence interactive liégeoise, aurait sans doute été l’information de la semaine, sur le Marché Libre. Mécaniquement, cette opération de croissance externe augmente d’une dizaine de pc le chiffre d’affaires de Proximédia et, surtout sans doute, lui donne un meilleur accès à de nouveaux segments de marché, l’entreprise liégeoise concentrant ses efforts sur les grands comptes. Rien n’est dit - malheureusement - sur le mécanisme de l’opération, sur le montant de la transaction et sur son financement, pas plus que sur la rentabilité de Globule bleu.
Précisons d’une part que Proximedia capitalise, à son cours actuel un peu plus d’une fois son chiffre d’affaires et disposait, fin 2006, d’une bonne trésorerie. En bourse, le titre a atteint de nouveaux plus hauts mercredi (€12,49), mais le volume des échanges n’a été supérieur à ses moyennes habituelles que lors de la séance de lundi (2.271 titres, cotation à €11,85).

Publié dans Marchés | 3 commentaires »

Resilux: retour aux bénéfices

Publié par La rédaction le 17 janvier 2008

Resilux (Comp. C - RES) annonce une progression de plus de 8% de son chiffre d’affaires et un retour à une situation bénéficiaire. Après avoir touché un nouveau plus bas à € 32 en cours de séance, hier, le titre rebondissait en journée de près de 3%.

Publié dans Actualités | 0 commentaire »